Affaire Woerth/Bettencourt : L'Etat cambriole les journalistes!

[MISE A JOUR (27/10/2010 à 1h23) :
La saga des vols continue!
En effet, maintenant, c'est un disque dur externe, deux PC portables et plusieurs enregistrements sur CD-ROM qui ont été volé directement au siège de Médiapart, après LePoint et le domicile d'un journaliste du Monde... Précision, ces vols énoncés plus haut sont intervenus 15 jours avant ceux du Point et du Monde.]


Et de deux,trois, quatres,cinq, si l'ont peut dire!

En effet, les journalistes enquêtant sur l'affaire Woerth/Bettencourt sont cambriolés les uns après les autres sur leur lieu de travail, ou directement à leur domicile.
Ce qui est troublant dans cette affaire c'est la précision chirurgicale des cambriolages. Les voleurs savent exactement quel ordinateur voler et à quel endroit précis il se trouve.

Alors vous me direz que rien ne prouve que l'Etat utilise ses fonctionnaires de police pour commettre ces cambriolages? Et je vous répondrez que vous avez partiellement raison! Partiellement seulement, car, en effet, le doute n'a pas trop sa place dans ma tête à ce sujet.

Souvenez-vous il y a quelques semaines, le gouvernement à fait espionner le journal Le Monde par ses propres services de renseignements, les fameux RG... Episode dramatique évidemment pour l'Etat car ça s'est sût et le journal à déposé deux plaintes pour "violation du secret des sources des journalistes".
Du coup, suite logique, le gouvernement change de tactique et décide donc de cambrioler les journalistes travaillant sur la vaste escroquerie d'Etat Woerth/Bettencourt. Résultat, ce sont [probablement] des espèces de "mercenaires" qui roulent pour l'Etat. Ce que j'entends par là c'est probablement des anciens flics, ou peut être même des flics en exercice qui sait, qui agissent pour le compte du pouvoir.

Il est en effet évident que dans cette affaire, il n'y a pas de fumé sans feu. Woerth est (probablement) aussi sale qu'un coton-tige usagé n'ayant pas servi qu'à nettoyer des oreilles... Bon, ok, la comparaison est vaseuse mais tellement marrante!

Enfin Bref, dernier élément troublant... Les dates des cambriolages :
- Le premier, celui d'un journaliste du Monde : Jeudi 21 Octobre 2010
- Le deuxième, celui du rédacteur en chef du Post : Dans la nuit du Jeudi 21/10/2010 au Vendredi 22/10/2010
> Les vols à la rédaction de Médiapart sont intervenus 15 jours avant ceux ci-dessus.

Alors évidemment, les septiques crierons à la coïncidence... PlaceAuPeuple cri plutôt au scandale et à l'Etat Voyou... Mais bon, peut être que le gouvernement se fera une fois de plus grillé à jouer les délinquants.

Plus d'infos sur LeFigaro.fr : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/26/97001-20101026FILWWW00656-bettencourt-un-ordinateur-vole-au-point.php
Ou sur Le Monde : http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/10/25/un-journaliste-du-monde-cambriole_1431119_823448.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez saisir votre commentaire ici...
NOTE : Tous les commentaires sont les bienvenus dans la mesure où ils sont raisonnés et constructifs.
Sont interdits, les commentaires purement insultants et manifestement racistes ainsi que les spams publicitaires pour du viagra, un iphone à 3 dollars ou un job de rêve qui paye 2000€ par jour en étant dans son lit...
En raison d'une recrudescence des spams,vous devez être maintenant inscrit pour publier. Soyez certains que ce n'est pas pour censurer et encore moins pour vous fliquer (utilisez une fausse identité si vous voulez) mais uniquement pour filtrer les spams. Vous êtes toujours libre de dire ce que vous voulez sur PlaceAuPeuple!